L'imaginaire de la narration : une approche cognitive

J-L. Dessalles 1, 2
1 DIG - Data, Intelligence and Graphs
LTCI - Laboratoire Traitement et Communication de l'Information
Résumé :

Imaginer une histoire est l’une des capacités les plus appréciées dans nos sociétés, si l’on en juge par le statut social réservé aux meilleurs conteurs dont certains, les académiciens, se voient conférer le statut « d’immortel ». Pour inventer une bonne histoire, il ne suffit pas de mettre des événements imaginaires bout à bout. Il ne suffit pas non plus que ces événements s’enchaînent de manière cohérente : le récit de ma journée d’hier ne possède aucune valeur narrative, bien que tous les éléments qui la composent puissent être logiquement justifiés. Quelles sont les propriétés dont doit jouir une histoire pour être une histoire ? Il est possible de répondre à cette question en se plaçant dans le cadre de la modélisation cognitive. La notion centrale qui sera développée ici est celle de « simplicité cachée ». Pour être intéressante, une situation imaginaire doit comporter une « révélation » qui simplifie une situation perçue comme complexe. Le cadre conceptuel qui sera développé peut avoir des retombées qui débordent le domaine de la production narrative. Il concerne potentiellement toute création de l’esprit censée « intéresser » autrui. Ceci inclut les récits, mais aussi les objets ou les projets, dès lors que ces objets ou ces projets se voient dotés d’une valeur narrative.

Complete list of metadatas

https://hal.telecom-paristech.fr/hal-02287200
Contributor : Telecomparis Hal <>
Submitted on : Friday, September 13, 2019 - 4:42:47 PM
Last modification on : Thursday, October 17, 2019 - 12:36:59 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02287200, version 1

Collections

Citation

J-L. Dessalles. L'imaginaire de la narration : une approche cognitive. Pour innover, modéliser l'imaginaire - Regards croisés d'industriels et de chercheurs, Editions Manucius, pp.154-167, 2015. ⟨hal-02287200⟩

Share

Metrics

Record views

6